Ton Bruxelles, il est comment ?
Un projet présenté par

Centre Alpha Schaerbeek de Lire et Écrire Bruxelles

Partenaire artistique/culturel

Les Ateliers de la Banane CEC

Année(s) de réalisation du projet
2012
Niveau d’apprentissage du groupe
Lecture/écriture
Thématique(s)
Le territoire

Dans le cadre de leur formation en alphabétisation, deux groupes de personnes ont participé à des ateliers d’écriture et d’arts plastiques. Les apprenants ainsi que leurs formatrices ont travaillé autour d’une thématique commune : le territoire et, plus précisément, celui du « grand Bruxelles », puisqu’ils y habitent tous.

Nous avons tous un rapport particulier au territoire. Jusqu’où osons-nous aller ? Quels sont les repères et les itinéraires des uns et des autres ? Tel(le) un(e) Marco Polo des temps modernes, chacun(e) a été invité(e) à explorer son Bruxelles, à faire émerger ce qui est connu et inconnu, ce qui est objectif et subjectif, ce qui est intime et public. Au fil des ateliers, les participants ont arpenté la ville. Ils se sont perdus et retrouvés à maintes reprises, circulant dans les cartes géographiques du quartier, de la commune, de la région. Ils ont voyagé dans le travail de plusieurs artistes : Laurence Vielle, Yoshi Oïda, Bernard Pras et Slinkachu.

Les disciplines artistiques ont, elles aussi, été présentées comme des territoires à explorer. Chaque temps de travail a été un moment de création, individuelle ou collective, dans lequel chacun(e) a pu dire sa singularité. L’écriture a permis de réfléchir, de questionner, de rendre compte des expériences. La pratique des arts plastiques a amené les participants à mettre en formes, à « donner à voir » à d’autres.

Le processus a soutenu les apprentissages linguistiques des apprenants. Des contacts étroits ont été établis avec leurs formatrices en alphabétisation, d’ailleurs également participantes aux ateliers, et des outils ont été mis en place pour permettre des allers-retours entre les ateliers et les cours de français.

Par ailleurs, une des dimensions importantes de ce projet, c’est d’aller jusqu’à la rencontre avec le public extérieur. C’est dans ce sens qu’après s’être écrit, les deux groupes impliqués dans le projet se sont rencontrés. Pour la première fois des regards « nouveaux » sont entrés dans l’atelier, les oeuvres des uns et des autres ont été montrées, racontées… sorte de répétition avant la présentation des oeuvres au grand public lors de l’exposition finale qui a eu lieu aux Ateliers de la Banane dans le cadre du Festival Arts & Alpha

Ainsi, des textes, des photos, des peintures, des dessins, des structures ont donné corps à autant de points de vue sur Bruxelles.



Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Restez en contact avec nous

Inscrivez vous à notre Newsletter

Recevoir nos dernières actualités